Les mendiants de l'emploi

La France n'a jamais compté autant de demandeurs d'emploi !!!

Certains parlent de "pari perdu". D'autres parlent de " courbe du chômage".

Nous, nous pensons très fort aux 3 303 200 familles qui galèrent chaque jour et qui ne voient toujours pas le bout du tunnel. Nous pensons aux 4 890 000 hommes et femmes et à leur famille qui s'efforcent de survivre en attendant des jours meilleurs.

Nous pensons à tous ceux qui ont cru aux belles paroles et qui aujourd'hui, perdent confiance en eux. On les a tellement montrés du doigt, tellement décriés et insultés, qu'ils n'osent même plus se plaindre de leur situation.

De toute évidence, quelle que soit leurs étiquettes, les Politiques sont des hommes et des femmes, orgueilleux, vaniteux, suffisants, des Messieurs et Mesdames "je sais tout" uniquement intéressés par le pouvoir et leurs intérêts personnels. Ce cercle fermé, réservé à une soi-disant l'élite de la nation, ne s'intéresse pas aux Français et à leur problématique. Ils se font plaisirs entre eux, occupent l'ensemble de l'espace, rejetant ces mécréants qui osent venir les importuner, et profitent du travail des Français en puisant tout simplement dans les caisses. C'est tellement plus facile!

Le chômage ne baissera pas tant que l'économie ne créera pas plus d'emplois qu'elle n'en supprime, tant que la croissance ne générera pas plus de postes qu'il n'y a de demandes. Les Français savent bien qu'il faut des salaires pour acheter (demande) et des produits pour dépenser (offre).

Si nous voulons que les choses changent, il faut bousculer ce monde politique qui confisque depuis trop longtemps le pouvoir et les richesses. Chaque jour, il demande aux Français des efforts afin de conserver leurs privilèges.

Comment changer les choses ?

Le scrutin de liste, mis en place pour les municipales même pour des Communes de 1000 habitants, fait partie de leur stratégie politique, limitant l'arrivée de listes dissidentes. On nous réduit au silence.

Ne restons pas chez nous le jour des élections! Allons voter, mais en rayant les têtes de listes. Un bulletin nul marque votre refus des Politiques et de leurs stratégies. Une abstention est un refus personnel de participer à une discussion, à un vote, à la responsabilité d'une décision. C'est du pain béni pour les Politiques.

Reprenons le pouvoir confisqué et décidons nous même de notre avenir.

 

 

Patrice    



28/01/2014
5 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 240 autres membres