Les mendiants de l'emploi

Lettre de Monsieur Pierre Gattaz, Président du MEDEF, aux chefs d'entreprises en France.

"Les prochains mois seront déterminants et nous ne voulons pas être les spectateurs inactifs d'une France qui tombe".

"Il nous appartient de réagir et de proposer une véritable ambition pour notre pays, la création de 1 million d'emplois en 5 ans".

"Cette création de 1 million d'emplois en 5 ans est un des points de passage indispensables à notre évolution, Le projet du MEDEF: 2020, faire gagner la France".

 

Pour atteindre cet objectif, Monsieur Gattaz propose de lancer, sans tarder, quatre réformes clés:

 

1) Engager de manière urgente les conditions du rétablissement de la compétitivité de notre économie:

 

Pour cela, le gouvernement doit " avancer rapidement et sans faiblir" sur:

          - la baisse de la fiscalité qui pèse sur les entreprises,

          - la baisse du coût du travail,

          - la simplification d'une réglementation devenue délirante.

 

2) Procéder à une véritable dynamique de baisse des dépenses publiques:

 

Pour cela, le gouvernement doit "être courageux et  procéder enfin à des reformes structurelles fondamentales":

           - le service public,

           - le système des retraites,

           - l'assurance chômage,

           - l'assurance maladie.

 

3) Réconcilier enfin les entreprises, l'économie et la société française:

 

Pour cela, les Politiques doivent " valoriser les entrepreneurs au lieu de les critiquer et les vilipender":

           - révolutionner les discours et les attitudes: plus de "cadeaux aux entreprises" ni de " cadeaux aux patrons"

           - accompagner les entreprises sans réserve.

 

4) Poser un cap et un plan de route:

 

Pour cela, les entreprises doivent se mobiliser en se rapprochant du MEDEF , "tous ensemble, remettons notre pays en mouvement".

 

 

Monsieur Gattaz, quoi que vous fassiez, la France coule irrémédiablement. Vous en serez, actifs ou inactifs, les spectateurs.

 

Mais, vous avez l'ambition de sauver vos entreprises et donc de vous sauver du naufrage.

 

Quand on est, comme vous le dites, des responsables créateurs de richesses, d'avenir et d'emplois, quand on a des atouts considérables pour réussir, des filières d'excellence, des ingénieurs hors pair, de grandes entreprises, des PME et des ETI dynamiques et créatives, une administration et des infrastructures de qualité, on a d'autres ambitions que d'occuper la seule chaloupe restante à bord du bateau France, la première étant déjà occupée par les Politiques.

 

Votre ambition de créer 1 million d'emplois en 5 ans alors qu'il y a déjà 5 millions de demandeurs d'emploi, nous semble bien timorée. Que doit-on faire des 4 millions de demandeurs d'emplois restants?

 

Car, on est en droit de s'inquiéter pour leur survie et celle de tous les salariés en lisant les conditions que vous osez en plus réclamer.

1) Baisse de la fiscalité qui entrave le développement de votre compétitivité, freinant votre enrichissement.

2) baisse du coût du travail, réduction des salaires alors que 10 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté et 33% des salariés ont moins de 1.400 euros. La moyenne des salaires en France est de 1.650 euros.

3) simplification de la réglementation ou réduction des contrôles, liberté d'actions.

4) réduction du service public, réforme des retraites, réduction des allocations chômage, réforme de l'assurance maladie.

5) accompagnement, SANS RESERVE, des entreprises.

 

Est-ce là, votre projet "2020 - Faire gagner la France"?

 

Comment osez-vous, en plus, réclamer plus de considérations et d'encouragements?

 

Votre pacte de responsabilité est un "marché de dupes" !

Dans un naufrage, c'est le Capitaine et l'équipage qui quittent en dernier le bateau !

 

On peut admettre que le nombre de chaloupe prévu par les Politiques est insuffisant, mais laisser le "bas peuple" se noyer, c'est ne pas être à la hauteur de ses responsabilités.

 

 

Patrice.



02/03/2014
96 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 240 autres membres