Les mendiants de l'emploi

NON, Nathalie ne nous a pas trahis !!!

Que celui ou celle qui ne commet jamais d'erreur, lui jette la première pierre !!!

 

C'est bien Nathalie et elle seule qui a osé interpeller François Hollande et qui a dénoncé la discrimination à l'âge dont étaient victimes les demandeurs d'emploi de plus de 45 ans voir plus jeunes encore.

C'est bien elle qui répond presque quotidiennement aux sollicitations des journalistes et qui, par ses réponses et sa disponibilité, maintient la pression.

C'est aussi elle, qui se bat pour sa famille, pour son fils en suivant une formation au CNAM en même temps qu'un emploi à mi-temps dans un collège.

 

Nathalie souhaite tenter cette expérience. Toutefois, être sur une liste ne signifie pas être élue. Ce qui est sûr, c'est qu'elle n'oubliera pas d'où elle vient.

 

Pour ma part, et je rejoins quelques commentaires, je pense que Nathalie représente pour une liste socialiste ou pour tous autres couleurs, un apport important de voix aux élections municipales. Je sais que Nathalie n'est pas dupe.

Je ne peux, par contre, pas cautionner ceux ou celles qui penseraient que Hollande est à l'origine d'un engagement politique de Nathalie. Être candidate à une élection de conseillers municipaux ne nécessite pas l'intervention ni le soutien d'un homme d'Etat. On pourrait éventuellement se poser la question si Nathalie se trouvait en tête de liste socialiste des élections européennes.

 

Ce qui me parait beaucoup plus scandaleux, c'est le comportement de ces  Politiques qui  nous prennent pour des sots, pour rester poli. Comme certains l'ont écris: " la soupe est bonne" et tous les moyens sont bons pour obtenir un mandat.

 

Je vous invite à lire attentivement l'article dont le lien est ci-dessous.

 

//www.journaldunet.com/economie/magazine/le-salaire-des-politiques-et-des-elus/

 

C'est après cette lecture que vous comprendrez ce qui motivent une majorité de nos élus et pourquoi les places sont réservées aux copains des copains.

"L'idéal, c'est quand on peut mourir pour ses idées. La politique, c'est quand on peut en vivre !" Les élus qui renieraient cette boutade signée Charles Péguy ne seraient pas légion.

Alors si tout comme moi vous en avez ASSEZ, ne restez pas chez vous le jour des élections. Allez déposer votre bulletin dans l'urne, mais un bulletin nul ou blanc. Les abstentions ne sont pas comptabilisées, mais les votes blancs ou nuls figurent sur les comptes rendus des élections. Une abstention peut être interprétée comme un refus de participation aux décisions futures. Un vote blanc ou mieux nul marque votre rejet des Politiques.

 

Patrice



05/02/2014
7 Poster un commentaire
Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 240 autres membres